Err

Dauphine Renault (2)

Dauphine Renault (2)
Au gré de mes achats je possédais déjà quelques Dauphine, mais le modèle qui a décidé que ce serait un thème de collection à part entière vient des Etats-Unis.
La petite berline a été introduite en 1957, vendue tant bien que mal jusqu'en 1966 et qui a vu son aventure signer le glas des prétentions américaines de la Régie. Les derniers modèles boudés par la clientèle lassée de ses imperfections et de son manque de fiabilité ont dû être rapatriés, reconditionnés aux normes nationales pour être bradées dans les concessions françaises.
Ce premier modèle a tout du jouet de bazar : carrosserie vide en plastique mou, roues monobloc noires (pneus et jantes d'un seul tenant), mais néanmoins ligne fidèle et gravure très correcte. Le fabricant, Processed Plastics, n'a jamais brillé par des réalisations de grande qualité mais sa Dauphine a du charme et je me suis amusé à réunir déjà plusieurs couleurs : rouge, bleue, verte.
Le second modèle a clairement été commandé par Renault pour ses besoins promotionnels. Il faut savoir qu'aux Etats Unis, il était courant dans les années 50 à  70 que les constructeurs automobiles offrent des reproductions en plastique de leurs véhicules. Ces modèles au 1/24ème sont d'une fidélité à toute épreuve, forcément, et comportent de nombreuses pièces rapportées en général chromées. AMT ou Monogram en sont les plus illustres spécialistes.
La Dauphine produite par Hubley est d'une finition plus soignée que la normale, de la part d'un producteur qui n'a jamais fait d'autres modèles promotionnels, ni à une telle échelle. Et s'il a fabriqué d'autres miniatures en plastique, cela n'a jamais été d'une telle qualité : plastique d'une brillance éblouissante, gravure impeccable, pare-chocs et grille latérale chromés. La voiture est curieusement équipée d'un mécanisme à friction sur les roues arrière, détail inhabituel autant pour Hubley que pour un modèle promotionnel.

    
  










                               
    






Rédigé le  15 oct. 2016 17:22  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site